• tayeb.kerris@free.fr

Chasse, Préparation, et Conservation des Insectes

Vues 143 fois

Introduction

Le matériel nécessaire

La Chasse aux Insectes

Préparation des Insectes récoltés

Détermination et Mise en collection des Insectes

 Bibliographie

Manuel de préparation 

 d'une collection d'Insectes 

 

 

 


Introduction

Le Monde des Insectes est si nombreux, si varié, les espèces ont des mœurs si diverses que leur observation dans la nature et leur récolte nécessitent des connaissances et un outillage particulier.
Les Insectes appartiennent au grand Phylum des Arthropodes. Les Insectes ne sont pas seulement intéressants d'un point de vue morphologique, mais elles constituent la classe  la plus nombreuse du règne animal. Il y a environ plus d'un million d'espèces connues et chaque année ce nombre s'accroît de 6 à 7.000 en moyenne.
Les Insectes jouent un rôle économique considérable entant que producteur de miel, de cire, et de soie; et d'autres avantages tels qu'ils favorisent la pollinisation des récoltes et assurent la production de fruits et de grains. Ils nuisent au confort de l'homme par les invasions ou pullulations massives des espèces d'Insectes ravageurs qui provoquent des dépérissements en forêts, et des destructions en cultures, en plus ils sèment la Maladie. L'invasion la plus considérable des sauterelles en Algérie, elle détermina une famine suivie d'épidémie de choléra et de typhus entraînant la mort de 245.494 Algériens en quelques mois (La population totale de l'Algérie dépassait à peine en 1907, un million d'habitants)(BALACHOWSKY, 1951). Et en 1930, en Nouvelle-Angleterre, plus de 10 millions d'hectares de forêts, bois, parcs et vergers ont été ravagés par les chenilles de Lymantria dispar L. (BALACHOWSKY, 1951).
L'objectif de ce manuel est la préparation d'une collection d'Insectes et de la compléter peu à peu et de l'enrichir d'espèces rares (1)


(1) Dans les Alpes de Hautes Provence, en France, le Préfet a pris au début de juillet 1978, un arrêté interdisant la capture du papillon rare Thaïs dont la valeur peut atteindre 40.000 Fr. (LHOSTE, 1979).


Le matériel nécessaire

La collection n'est qu'un moyen pour se livrer à la recherche en biologie, écologie, anatomie, taxonomie...    

L'entomologiste digne de ce nom doit avant tout, être un observateur. Dans toutes ses recherches, il doit "s'adapter au milieu biologique qui l'entoure" c'est à dire: l'époque, la nature du sol, la flore, altitude, latitude, heure même du jour ou de la nuit.

La récolte des Insectes dans la nature, en montagne, ou en forêt, dans les champs nécessite un minimum de matériel de capture adapté:


Filet à papillon


Filet fauchoire


Parapluie japonais


Piochon


Pince souple


Bol à cyanure.


Papillote


Enveloppe à coton


Boite à chaussure

Le plus classique, c'est le filet à papillon.

·  Le filet fauchoire, comme le filet à papillon mais plus solide, la poche de 50 cm de profondeur est faite d'une toile très serrée et solide, est destiné a être promenée brutalement dans la végétation dans un moment de fauchage (d'ou son nom fauchoire), la manche doit être très solide.

Le parapluie japonais, ou battoir, permet de récolter les Insectes se trouvant sur les arbres et les buissons par battement.

 

· Le piochon, qui sera utilisé pour la chasse aux Coléoptères ou aux larves, permet de chercher les Insectes en creusant la terre, en grattant ou soulevant les écorces en retournant les pierres...

· La pince souple. Prendre et manipuler  les Insectes avec la pince souple est évidemment le meilleur mode de capture pour ne pas les endommager.

Des piluliers ou flacons qui sont utilisés pour loger les Insectes récoltés.

· Pour tuer les Insectes en gardant l'intégralité de leurs caractères souvent fragiles, le meilleur procédé est l'utilisation de bocaux à cyanure.

 Une loupe de poche (différents modèles existants), permet d'observer les petits Insectes au moment des captures.

 · Un couteau de chasse ou un écorçoir, pour soulever les écorces.

 · Un sécateur il n'est pas indispensables, mais peut rendre service. Il est très commode pour sectionner les rameaux pouvant contenir les larves d'Insectes que l'on veut mettre en élevage.

 · Une brosse. La récolte des Insectes par brossage des écorces rugueuses de certains arbres au dessus d'un parapluie japonais de jour ou de nuit permettrait de récolter un grand nombre d'espèces réputées rares (2).

Les Insectes peuvent être conservés dans le bol à cyanure sur le terrain. Si le voyage est de longue durée, il faut prévoir pour cela soit des papillotes ou déposé sur des couches de coton.
Pour les Insectes vivant on peut les garder dans des boites de chaussure percées de trou.


(2) On a signalé la capture d'Hémiptères, notamment un très rare Holoptilidae d'Égypte, par la méthode du brossage (COLAS, 1962).

La Chasse aux Insectes

 La chasse aux papillons

 La chasse aux papillons est souvent un sport ou la course à pied tient une place de premier ordre.

Repérer le papillon, se placer dans une position afin d'opérer traîtreusement la capture par un coup de filet  adroit (un tour de main nécessite un bref apprentissage) le papillon dans le filet, par un brusque mouvement de poignet   on doit rabattre la poche du filet sur le cercle afin que l'insecte soit emprisonné. On pose le filet sur le sol et rapidement que possible, pour éviter que l'insecte se détériore, introduire le bocal à cyanure dans la poche du filet, dés que l'insecte est dans le bocal, reboucher vivement le couvercle.

Quand l'insecte est immobile, il faut le faire sortir à l'aide de la pince souple du bocal à cyanure et le placer :

les ailes relevées dans une papillote de taille appropriée et remettre cette papillote dans le flacon à cyanure ou le papillon achèvera de mourir.

N'oublier surtout pas de noter quelques renseignements sur une étiquette 


<< Retour